Whirlwind sur Saint-Mathieu,
14 avril 1943, Roadstead 57, pointe Saint-Mathieu, vers 16h15

Dans la nuit du 13 au 14 avril 1943, 6 vedettes lance-torpilles allemandes (Schnellboote ou S-Boote) de la 5. S-Flottille de Cherbourg s'embusquent devant la côte de Cornouailles sur la route des convois qui relient Portsmouth et le pays de Galles. Aux premières heures du 14, elles attaquent le P.W. 323, lui coulant un cargo de 1700 tonneaux et un des destroyers de l'escorte, puis s'échappent vers le large. Ce combat nocturne allait conduire à la destruction par des chasseurs-bombardiers de la R.A.F. d'un inoffensif navire français du Service des phares et balises. De nos jours, son épave fait la joie des plongeurs amateurs qui en apprécient les formes originales. Beaucoup sont également sensibles au pouvoir évocateur de ces vestiges rouillés qui témoignent d'un passé de fer et de feu.

 

La pointe Saint-Mathieu en Europe

La pointe Saint-Mathieu (carte G.S.G.S. 4072 au 1:500 000, Feuille Brest, édition de 1942) [site Mapster]) et l'Europe occidentale [https://d-maps.com/].