A.O.C.-in-C., Bomber Command

Harris, 29 juin 1943

Le maître des bombardiers est Arthur Travers Harris (13 avril 1892 – 5 avril 1984), surnommé 'Bert' par ses pairs, 'Butcher', 'Butch' ou 'Bomber' par ses équipages et par le grand public. En avril 1943, il a 51 ans et son titre exact est : Air Chief Marshal Sir Arthur T. Harris, K.C.B., O.B.E., A.F.C., Air Officer Commanding-in-Chief, Bomber Command.

La photo ci-dessus nous le montre le 29 juin 1943, assis derrière son bureau, en compagnie de l'Air Vice-Marshal R. D. Oxland, son Senior Air Staff Officer (chef d'état-major), et d'un personnage essentiel du B.C. H.Q.[1], le docteur Magnus Spence, le météorologiste en chef [IWM TR 1095].

Lorsqu'il prend la direction du Bomber Command le 22 février 1942, Harris ne nourrit pas l'ambition d'écraser l'industrie de guerre allemande. Il sait trop bien que ses bombardiers de nuit n'ont pas la précision nécessaire pour détruire des usines. Pilonner une ville est plus dans l'ordre du possible ; l'objectif qu'il se fixe est donc de rendre invivables les centres industriels de l'ennemi et désorganiser la production. En bref, il s'agit de mener des raids indiscriminés, sans ménagement pour les civils, afin d'affaiblir le Reich nazi au point de ne plus lui permettre de poursuivre les hostilités. Une telle stratégie de bombardement de zone (area bombing) peut paraître aujourd'hui immorale et simpliste, mais au début de 1943 la R.A.F. n'a pas beaucoup d'alternatives. Elle possède la plus puissante force de bombardement stratégique qui ait jamais existé – il ne peut être question de la laisser l'arme au pied! – et ce que propose Harris, soutenu par les plus hauts responsables de la R.A.F. et du gouvernement, n'a jamais été essayé à cette échelle.

Saundby, 1944-45

De 1942 à 1945, Harris est secondé par l'Air Vice-Marshall R. H. M. S. Saundby, C.B., M.C., D.F.C., A.F.C., Deputy A.O.C.-in-C., Bomber Command (ses grade, décorations et poste d'avril 1943).

Si le commandant en chef détermine les objectifs de ses bombardiers, la planification des opérations relève de Robert Saundby qui en règle tous les détails avec l'état-major du Bomber Command et les groups.

Cette photo [IWM CH 14544] est postérieure à février 1944 et nous y voyons Saundby en tenue d'Air Marshall.

*  *  *

 

 

[1] Bomber Command Headquarters : quartier général du commandement des bombardiers.