Josef Kammhuber

Le premier adversaire de Harris est le General der Flieger Josef Kammhuber. Ce Bavarois de 46 ans au visage poupin et souriant commande la Nachtjagd, la chasse de nuit allemande qu'il a créée de toutes pièces. Combattant de 1914-18 dans le génie et l'infanterie, il apprend à piloter sur le tard et rejoint la Luftwaffe en 1933. Lors de la campagne de mai-juin 1940, il dirige une escadre de bombardiers ; son avion est abattu le 3 juin et les Français le gardent brièvement prisonnier. A son retour en juillet, Göring le charge de mettre sur pied la défense nocturne du Reich. Il va y déployer ses talents d'organisateur et réussira à faire coopérer les différents services impliqués, malgré le climat suspicieux et délétère des sphères de pouvoir nazies.

Josef Kammhuber, 1941

Portrait de Josef Kammhuber (19 août 1896 – 25 janvier 1986) portant la croix de chevalier (obtenue le 9 juillet 1941) et les galons de Generalmajor (il sera promu Generalleutnant le 1er octobre 1941, puis General der Flieger le 1er janvier 1943) [photo Bundesarchiv Bild 146-1985-017-36, via Wikimedia Commons].

Kammhuber commence par établir une ceinture de projecteurs aux frontières ouest de l'Allemagne : les chasseurs y opèrent contre les bombardiers illuminés depuis le sol dans le cadre d'une procédure de "chasse de nuit claire". En parallèle, l'interception assistée par radar est développée pour s'affranchir des conditions météo. De la sorte, la Nachtjagd est prête à généraliser la "chasse de nuit obscure" lorsqu'au milieu de 1942, Hitler fait repositionner les projecteurs près des villes, afin de rassurer leurs habitants inquiets des raids du printemps. Les chasseurs de nuit sont d'abord guidés par des stations constituées autour d'un radar de veille Freya. On leur adjoint par la suite deux radars de poursuite Würzburg-Riese et la Seeburg Tisch dont il sera question plus loin. Enfin, dans la seconde moitié de 1942, la plupart des chasseurs reçoivent le radar aéroporté Lichtenstein B/C qui facilite la phase finale des interceptions.

L'ensemble du système de défense nocturne s'effondre brutalement dans la nuit du 24/25 juillet 1943 sous l'effet des nuées de bandelettes métallisées "Window" que largue le Bomber Command pour aveugler Würzburg et Lichtenstein. La Nachtjagd est prise de cours, entraînant la disgrâce de son chef. Quatre mois plus tard, Kammhuber est muté en Norvège comme commandant de la Luftflotte 5. Après-guerre, il rédigera plusieurs monographies sur son expérience, avant de reprendre du service durant quelques années dans la Bundesluftwaffe.