14 avril 1943,
Rodeo 203, Bayeux, vers 15h00

Au lever du jour le 14 avril 1943, la grosse affaire qui mobilise le commandement et les salles d'opération du No. 11 Group[1] est le Ramrod 58, un raid des forteresses volantes de la 8th Air Force des Etats-Unis contre l'usine automobile General Motors à Anvers. Pour le coup, l'aviation US vise un investissement américain réalisé en Belgique de 1924 à 1929 et mis au service du Troisième Reich après mai 1940! La chasse britannique doit largement contribuer à l'escorte des bombardiers, en particulier les escadrons de Spitfire IX qui surclassent les Fw 190 A et Bf 109 G de la Luftwaffe. Du fait des conditions météo, le Ramrod 58 est deux fois reporté, puis annulé vers 11h15. La priorité devient alors de monter de nouvelles opérations offensives afin de maintenir la pression sur les Allemands durant l'après-midi.

Mais le temps manque et le quartier général du No. 11 Group à Uxbridge ne peut que recycler des Ramrods[2] et Rodeos[3] déjà tentés avec plus ou moins de succès. En outre, le court préavis ne lui permet de mobiliser que les seuls escadrons de chasseurs et de chasseurs-bombardiers sous son contrôle, ce qui écarte les bombardiers légers du No. 2 Group du R.A.F. Bomber Command, comme a fortiori les moyens et les lourds de la 8th U.S. Air Force.

En fin de matinée, les télescripteurs des salles d'opération de Tangmere, Kenley, Biggin Hill, Hornchurch, North Weald et Northolt scandent bruyamment le programme du group pour les heures à venir. Les Forms 'D'[4] transmises par Uxbridge prévoient trois opérations significatives :

  • le No. 11 Group Rodeo 203 sur la région Bayeux – Carentan ;
  • le No. 11 Group Ramrod 55 contre l'aérodrome de Tricqueville, au sud-est du Havre ;
  • le No. 11 Group Ramrod 50 visant la gare de triage de Bruges.

Tous les secteurs du No. 11 Group sont concernés, à l'exception de Debden qui abrite une escadre US de P-47 Thunderbolt, un escadron de Spitfire V dédié à la protection des convois et un escadron d'Intruders nocturnes.

*  *  *

 

 

[1] Le No. 11 Group est la composante du R.A.F. Fighter Command qui dirige les unités de chasse basées dans le sud-est de l'Angleterre. En avril 1943, il comprend sept secteurs (Tangmere, Kenley, Biggin Hill, Hornchurch, North Weald, Northolt et Debden), encadrant chacun plusieurs aérodromes où stationnent de un à quatre escadrons.

[2] Ramrod : expédition de bombardiers (ou de chasseurs-bombardiers) avec escorte de chasse, destinée à détruire un objectif au sol.

[3] Rodeos : actions offensives d'importance menées exclusivement par des chasseurs, comme les Sweeps (balayage de chasse) ou les Wing Rhubarbs dont il va être question plus loin.

[4] Ordres d'opération offensive du Fighter Command.